Ça y est la messe est dite ; cette fois ils ont eu l'Alsace et la Lorraine !!!!

Qu'on  le veuille ou pas quelque soit l'issue plus rien ne sera comme avant . L'Alsace a perdu son âme faute d'élus capables de taper sur la table et de dire " jètz langs..."

Croire au dialogue , à la concertation , c'est faire preuve de naïveté  cinglante et même pitoyable . Qu'elle mascarade que ces propos de nos représentants qui ne  peuvent même pas s'entendre sur l'essentiel: préserver nos valeurs et notre identité.

De grâce ayez un réflexe gaullien et tournez vers ceux dont vous avez mandat : le peuple . Écoutez le , appelez le a se mobiliser à vos cotes et si la crainte d'être débordé ou d'être mis en minorité vous hante  , ayez la aussi un comportement gaullien et tirez en les conséquences .

On sait tres bien que c'est que par le rapport de force , l'unité et la puissance qu´on pourra être entendu ; alors  redevenez les représentants de la voie de la démocratie et pour une cause aussi noble , laissez vos calculs politiques de côté . Arrêtez de vous répartir les sièges notamment de sénateur de droite comme de gauche , pour se préserver un avenir ou une sémi retraite dorés.

J´espere que des responsables courageux établiront une liste sénatoriauni exclusivement  avec  des élus qui affirmeraient leur position contre cette capitulation ; je suis certain qu'elle obtiendrait  un beau succès; hélas la aussi de peur de représailles ou de menaces de suppression de subventions ou d'aides par ceux qui détiennent les clés de l'attribution - ces mêmes qui veulent se faire élire sénateur- peu auront le courage de franchir le rubicon!!!

Il existe  un principe constitutionnel bien établi celui de la libre administration territoriale  ; utilisez les outils qui existent et qui vous permettraient d'aboutir . La Corse l'a bien réussi avec sa libre assemblée . Qu attendons nous !!!!

L'heure est grave .... il est  peut être même déjà trop tard. Mais il faut savoir dire NON .

Appelez  a la résistance et surtout à la mobilisation . Faites partir des TGV entiers sur Paris . Je suis certain qu'il n'y en aurait pas assez  ; et puis  de la Maison d'Alsace sur les Champs Élysée jusqu'à l'Elysee il n'y a qu'en pas ...

On a le droit de rêver ..... Mais on a surtout l´obligation d'avoir du courage politique .