La démission du gouvernement Valls est certainement depuis la démission de Jacques Chirac alors qu'il était le premier ministre de Valéry Giscard d'estaing , un des événements majeurs de l'histoire de de la V République .

Nous sommes entres dans une crise politique majeure , dont les médias, sauf quelques éditorialistes brillants, ne semblent pour l'instant pas avoir pris la pleine mesure,  davantage  accaparés par le sort personnel des uns ou des autres que par l'instabilité  politique dans laquelle Montebourg et les socialistes tous courants confondus nous ont plongés ce jour .

Comment peux-t-on imaginer qu'un nouveau Gouvernement Valls 2 , un Gouvernement Canada Dry puisse changer les choses ? Nous voilà après l'impasse économique entres dans l'impasse politique !!!!

Quel est le paysage sans horizon  qui se présente à nous maintenant ?

- un Gouvernement qui doit composer avec une majorité qui se réduit comme peau de chagrin ou son seul salut réside dans la vanité des députes socialistes dits frondeurs qui n'auront jamais le courage de voter contre et de renverser le Gouvernement sachant que derrière ils se feraient bananer lors des élections législatives qui suivraient . D'autant que dans quelques semaines la majorité au Sénat va rébasculer à droite .

- une droite pas prête à partir unie derrière un vrai Chef legitime et inconteste pour incarner une alternative crédible et novatrice .

- une extreme droite qui avec  un socle électoral de 25% aura à peine la capacité de former avec le scrutin uninominal a deux tours, un groupe politique  et qui quoiqu'il arrive ne dispose en son sein  des nécessaires compétences et ressources humaines pour diriger le pays.

- un Président de la République qui s'est enfermé dans ses propres contradictions et mensonges ; on ne peut  pas se faire élire sur un programme de gauche , être pris en otage suite aux primaires par Martine Aubry qui a imposé le diktat pour octroyer quelques circonscriptions aux écolos et ensuite donner les clés du camion à un Premier Ministre qui  lors de ces mêmes primaires socialistes n'a pas obtenu  5% des suffrages. ( voilà comme un boomerang l'effet pervers des primaires dans un parti politique ....quand trop de concessions inhibent ensuite tous ceux qui voudraient entreprendre ) .

Alors que peux encore faire François Hollande pour sortir le camion France du bourbier dans lequel il l'a mené ? Une seule solution : 

Avoir une stature gaullienne et donner la parole au Peuple seul souverain , soit en démissionnant , soit en prenant la décision de dissoudre l'Assemblété Nationale ( Chirac l'a fait pour moins que cela ...) et de militer ensuite pour un Gouvernement de sauvegarde nationale ou sur 4 ou 5 points essentiels et fondamentaux les partis s'entendront dans une coalition devenue desormais indispensable.

Helas en ce jour de crise ou l'on rêverait   d'un De Gaulle nous avons un President  qui décide de tenir un discours de commémoration sur une lointaine île bretonne sous une pluie battante sans avoir même la simple idée de demander à l'officier de sécurité qui se tenait derrière lui d'ouvrir un  parapluie .. 

C 'est vrai que cet homme , chef de la parait-il 5 eme puissance mondiale,  n'a pas de bol !!!! Nous non plus hélas ....

CS